Le masque lavable Tomo
arrive chez Genae !

Lecture de 2 min
Vous ne le savez peut-être pas, mais Genae a entamé un chemin pour être acteur d’un mieux sur la planète. Nous avons beaucoup de champs d’actions possibles et en cours menés par le ministre de l’ÉCOLONOMIE nommé sur cette mission en 2020.
Quand Genae s’associe, il le fait avec des entreprises partageant des valeurs communes pour écrire ensemble une jolie histoire. Souvent, parmi vous, nous faisons de belles rencontres avec de beaux projets comme le projet Tomo, du made in France, up cyclé, sport et sympa. Tout ce que nous aimons !
Alors naturellement, nous allons essayer de vous proposer avec Tomo des solutions sportives responsables, nous allons commencer par des masques jolis et vertueux, pour vous et nos équipes.

Le masque barrière, réutilisable et lavable est à 5€ (offre de lancement) au lieu de 9€ !
Le Kit 2 masques + pochette de stockage étanche est à 15€ (offre de lancement) au lieu de 19€50 !
En soutenant cette entreprise, nous allons pouvoir donner lieu à d’autres projets sportifs innovants et responsables, alors n’hésitez pas à vous équiper Tomo et Genae !

Auteur : Anthony, coéquipier d’une entreprise du bon sens car après tout, qui se soucie des titres ?

Qui es-tu Tomo ?

Tomo est une toute jeune entreprise marseillaise, enthousiaste et pleine d’idées ! Nous avons une conviction écologique profonde à partager : celle que l’on peut faire mieux avec moins. Et pour que cela s’inscrive durablement, il faut que ce soit facile, pratique, et que ça donne envie  ! On vous accompagne par le biais d’accessoires du quotidien, qui vous veulent du bien, ainsi qu’à notre planète. Ils sont durables, simples d’usage, le plus souvent polyvalents, parfois complètement innovants… et toujours trop beaux !

A ce jour, Tomo vous propose des emballages lavables de différents formats, des étuis, des pochettes, des sacs…et aussi des masques barrière Afnor !

Et parce que Tomo est une marque éthique complète, sa vocation environnementale vient se joindre à une volonté sociale ; nous confions la découpe et la confection de nos articles des ateliers d’insertion et des établissements de service d’aide par le travail.
Ah, on a oublié de vous dire : pour être cohérent et ne pas vous rouler dans la farine, nous n’allions pas faire produire des matières premières expressément pour nos propositions, alors que… tout est là, déjà !! Il suffit de prendre la peine de partir en quête des bonnes matières et de les ré-employer pour une deuxième vie. Nous « up’cyclons », pour alléger notre trace, la facture environnementale, mais pas seulement ; quand vous adoptez un produit TOMO, vous investissez dans un compagnon qui saura rapidement peser moins lourd dans vos finances que ses équivalents jetables.

Et puis, vous savez quoi ? Tout cela, on le fait en France… naturellement.

Tomo et Genae 

Tomo se lance dés le mois d’avril dans la confection de masques barrière, pour tous ceux de son entourage qui en ont besoin.

Nous avons amélioré le modèle au fur et à mesure des recommandations gouvernementales pour qu’il soit optimum.

Des aides précieuses ont rendu les choses possibles dans un contexte où tout était à l’arrêt : un consultant spécialisé, une responsable réglementaire, une graphiste, une photographe, des couturières… des mannequins « masques » (sic !), des fournisseurs… tous ont voulu contribuer à ce projet alors que nous vivions en confinement total ! Parce que ce n’était pas un article comme les autres et qu’il y avait urgence ; à se protéger tout d’abord, puis à limiter le recours à de nouveaux consommables quand une alternative grand public et durable pouvait être proposée.

C’est une de nos tomo-quipières préférées, accro aux séances (de VÉLO !) proposées par Genae qui a eu l’idée de cette collaboration : nous voulions proposer notre masque à une entreprise qui adhère à nos convictions, et cette rencontre a été au-delà de nos espérances ! Nous savions que Genae prenait soin de ses invités, et nous avons découvert combien Genae cherchait à innover et mieux faire pour limiter son impact sur l’environnement.

Nous avons à cœur aujourd’hui d’imaginer la suite : équiper les coachs, proposer des masques pour les « invités » et les accompagner plus loin dans leur démarche « écolonome », en contribuant des alternatives écologiques, et plus économiques, pour que Genae grandisse vers des horizons plus verts !

Auteure : Fanny, fondatrice TOMO et Tomo-quipière 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer